635,2 – Apparences

– « Elles trompent moins souvent qu’elles ne disent vrai. » (Renaud Camus)

——————————————————————————————————————————-

« Les apparences suffisent largement à faire un monde. » (Jean Anouilh)

« De plus en plus de choses sont tombées dans l’abîme du sens, et de moins en moins ont gardé le charme de l’apparence. Il y a quelque chose de secret dans les apparences, justement parce qu’elles ne se prêtent pas à l’interprétation. Elles restent insolubles et indéchiffrables. La stratégie inverse, celle de tout le moderne, est celle de la ‘libération’ du sens et de la destruction des apparences. » (Jean Baudrillard)

« En termes de mode et d’apparences, ce qui est recherché n’est plus réellement la beauté ou la séduction, c’est le look. Chacun cherche son look. Comme il n’est plus possible de tirer argument de sa propre existence, il ne reste plus qu’à faire ‘acte d’apparence’ sans se soucier d’être, ni même d’être regardé … Ce n’est même pas du narcissisme, c’est une extraversion sans profondeur, une sorte d’ingénuité publicitaire où chacun devient l’impresario de sa propre apparence … Cela ne se réclame même plus d’une logique de la distinction, ce n’est plus un jeu de différences. C’est de l’indifférence. Être soi devient une performance éphémère, sans lendemain. » (Jean Baudrillard)

« Le nihilisme de la transparence, c’est-à-dire le processus de destruction des apparences au profit du sens … La tentation de réduire la dualité, la tentation meurtrière de réunifier le tout, avec élimination du rien. » (Jean Baudrillard)

« Le ‘déconstructionnisme’, le dernier stade de la suppression de la raison, la négation ultime de l’idée qu’une vérité philosophique est possible. L’activité créatrice de l’interprète est considérée comme plus importante que le texte ; il n’y a ni texte ni réalité, seulement des interprétations … Ne subsiste que le ‘moi’ subjectif et créateur de l’interprète. » (Allan Bloom)

« Ecarter toutes les apparences comme on fait glisser les vêtements sur une tringle. » (Christian Bobin) – Joliment dit.

« On calomnie les apparences. On les donne immanquablement pour trompeuses. Sous prétexte qu’elles ne disent pas toujours la vérité, on les accuse de mentir sans cesse … Or elles parlent bien plus souvent qu’elles ne fourvoient … La vie de l’esprit émet des signes … elle laisse des traces sur les visages, dans les attitudes, jusque dans la mise ; son absence encore bien davantage … Les apparences, elles, sont honnêtes. Elles n’ont rien à cacher, puisqu’elles sont tout entières dans le visible … Décrypter les apparences, c’est un don, mais c’est aussi un exercice … La première lettre qu’on reçoit de quelqu’un (son enveloppe même), il n’est même pas besoin de la lire pour savoir, à peu près, à quel genre de personne …  Les apparences sont trompeuses … Seulement elles trompent beaucoup moins souvent qu’elles ne disent vrai. » (Renaud Camus)

« En politique, les apparences donnent toujours raison aux apparences puisque réussir à faire croire contribue à faire exister. » (Patrick Champagne)

« C’est faible caution que celle d’un visage. » (Pierre Charron)

« Quand on a compris que rien n’est, que les choses ne méritent même pas le statut d’apparences, on n’a plus besoin d’être sauvé, on est sauvé, et malheureux à jamais. »(Emil Cioran)

« Le spectacle est le discours ininterrompu que l’ordre présent tient sur lui-même, son monologue élogieux. C’est l’auto-portrait du pouvoir à l’époque de sa gestion totalitaire des conditions d’existence. » (Guy Debord – La société du Spectacle) – L’impression de vide, de creux, d’artificiel, de bidon de toutes les déclarations, allocutions, exhortations, prévisions, prétentions… de tous les officiels, experts…

« La première phase de la domination de l’économie sur la vie sociale avait entraîné dans la définition de toute réalisation humaine une évidente dégradation de ‘l’être’ en ‘avoir’. La phase présente de l’occupation totale de la vie sociale par les résultats accumulés de l’économie conduit à un glissement généralisé  de ‘l’avoir’ au ‘paraître’, dont tout ‘avoir’ effectif doit tirer son prestige immédiat et sa fonction dernière. » (Guy Debord – La société du Spectacle)

« Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de ‘spectacles’. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation. » (Guy Debord – La société du Spectacle)

« Sauvons les apparences ; elles nous sauvent à leur tour. » (Louis Dumur)

« Il y a une région de la nature où la formule de l’idéalisme s’applique presque à la lettre : c’est le règne social. L’idée y fait, beaucoup plus qu’ailleurs, la réalité. » (Emile Durkheim)

« Garde-toi, tant que tu vivras – De juger les gens sur leur mine. » (La Fontaine – Le cochet, le chat et le souriceau)

« D’un magistrat ignorant, c’est la robe qu’on salue. » (La Fontaine)

« Il ne faut point juger des gens sur l’apparence – Le conseil en est bon : mais il n’est pas nouveau. » (La Fontaine – Le paysan du Danube)

« Vieillir, c’est se retirer progressivement du monde des apparences. » (Goethe)

« Les choses ne sont point ce qu’elles sont mais ce qu’elles paraissent être … Presque tout le monde se contente des apparences. » (Baltasar Gracian)

« Méfiez-vous ; les apparences peuvent être vraies. » (Eugène Guillevic)

« Être et paraître sont deux. » (duc de Lévis)

« Tous les hommes ont tendance à devenir ce qu’ils font semblant d’être. » (C. S. Lewis)

« Le vulgaire se prend toujours aux apparences et ne juge que par l’événement. » (Machiavel)

« La plupart des hommes se repaissent aussi bien de ce qui paraît que de ce qui est ; souvent même ils sont mis en mouvement plus par les choses qui paraissent que par celles qui sont. » (Machiavel)

« J’aime que la façade ne précède pas la maison. » (Emmanuel Mounier)

« Si on jugeait les choses sur les apparences personne n’aurait jamais voulu manger un oursin. » (Marcel Pagnol)

« Une apparence cela se conquiert et cela devient votre vérité. » (Daniel Pennac)

« Le fait de se montrer sans cesse aux autres avec le masque de celui qu’on voudrait être nous fait perdre l’envie d’être véritablement celui-là et de travailler à le devenir. » (Georges Perros)

« Que les apparences sont belles, car on ne jure que par elles. » (Bussy-Rabutin)

« Il y a plus d’apparences que de gens. » (Rainer Maria Rilke)

« ‘En Amérique, l’image d’une réalité tend à prendre le pas sur la réalité même’. On juge d’après le reflet, l’emballage, la présentation. » (Raymond Ruyer – citant D. J. Boorstin) – Nous sommes tous devenus américains.

« L’apparence est devenue la valeur suprême précisément parce que nous sommes dans une société où, comme le disait Cézanne, tout disparaît. ‘Cela va mal. Il faut se dépêcher si l’on veut voir encore quelque chose. Tout disparaît’. » (Christian Salmon)

« On ne simule que soi-même. » (Louis Scutenaire)

« Le toucher est le plus démystificateur de tous les sens, à la différence de la vue qui est le plus magique. » (Spinoza)

« Tu ne vois pas le monde tel qu’il est mais tel que tu es. » (Talmud)

« Celui qui a de solides convictions et qui sent vivre en lui la vérité néglige trop facilement les apparences. L’absence de vraie personnalité‚ favorise au contraire la prudence et l’habileté. Qu’en pensera-t-on ? dit celui qui ne pense rien. Celui-ci a d’excellentes raisons de veiller sur les apparences : n’ayant pas de réalité, il attend, pour se juger lui-même, le jugement des autres. » (Gustave Thibon)

« Quiconque a l’être ne peut avoir l’apparence. L’apparence enchaîne l’être. » (Simone Weil)

« Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. » (proverbe talmudique)

« L’habit ne fait pas le moine. » (proverbe)

« On ne peut pas savoir qu’une noix est saine avant d’en avoir brisé la coquille » (proverbe.)

« On aurait dit un homme vêtu du néant. » (?) – Sur un saint (?) Vide extrême ou plénitude ?

« Ne pas confondre le personnage avec la personne. » (?)

«  Ne jugez point sur les apparences – Mais alors sur quoi juger ? » (?) 

Ce contenu a été publié dans 635, 2 - Apparences , avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.