050,3 – Pouvoir d’achat

– Préoccupation qui ne concerne heureusement pas les élus et dirigeants de haut niveau qui décident fort raisonnablement eux-mêmes du leur de façon à être bien au chaud pour le restant de leurs jours.

« Notre notion de classe moyenne est à la croisée des chemins … La recristallisation en masse des inégalités, la mobilité descendante, l’écrasement du pouvoir d’achat des salaires relativement au prix des biens immobiliers, la paupérisation de cohortes entières de jeunes surdiplômés et la globalisation porteuse d’une montée aux extrêmes de la concurrence forment ensemble une spirale de déclassement aux effets potentiellement dévastateurs … ‘Une  civilisation qui laisse insatisfaits un si grand nombre de ses membres et les pousse à la rébellion n’a pas d’espoir de se maintenir durablement, et d’ailleurs ne le mérite pas’ (Sigmund Freud) … A l’inverse de l’idée de progrès, au contraire, aujourd’hui, tout a été fait pour donner à la génération suivante des besoins supérieurs et des moyens économiques déclinants … Le rôle encore plus prépondérant (par rapport au revenu) du patrimoine, porteur d’inégalités nouvelles et de disproportions extrêmes entre ceux qui ont et les autres … Entouré d’un profond secret, puisque tout ce qui touche aux répartitions patrimoniales, à mesure que l’on s’approche des sommets, est dissimulé sou un voile d’ignorance … La porosité du groupe des hauts revenus vers celui des hauts patrimoines existe, mais elle opère aussi dans le sens inverse … des revenus importants dissimulent souvent la constitution en parallèle d’un patrimoine conséquent … Aux sommets, les patrimoines les plus extrêmes représentent des siècles d’accumulation de revenus extrêmes … Les fruits du travail gagnaient alors en importance par rapport à l’accumulation patrimoniale (dans les années 1970) … La repatrimonialisation signifie, en particulier au sein des classes moyennes, une distorsion croissante, préalable  à un écartèlement, voire à une discontinuité … entre ceux dotés d’un substantiel patrimoine net et les autres … Emergence de l’importance du patrimoine comme élément central et remise en cause de la structure de la société de classes moyennes salariées des années 1970 … Augmentation du rapport patrimoine sur revenu, soit du nombre moyen d’années d’accumulation  de revenu nécessaire à la constitution d’un patrimoine … Doublement des tailles moyennes des patrimoines français au cours de la décennie 2000 (et en 2019 !) … Reformation d’une classe d’héritiers-rentiers … Ce redéploiement du patrimonialisme signifie de façon ultime le retour et la domination nouvelle des familles possédantes au sein même de l’appareil d’Etat. C’est une prophétie … La méritocratie progressivement remplacée par la loterie de la naissance … Le rendement socio-économique décroissant des titres scolaires …  Le déclassement résidentiel (le prestige socio-économique du territoire) … Les classes populaires dont le sort se dégrade sont en quelque sorte les pionniers d’un mouvement que les classes moyennes inférieures, qui se croient encore protégées, subissent à leur tour … Le processus collectif de déni de la réalité sociale retire aux individus la possibilité de comprendre que leur échec n’est pas le signe d’une insuffisance personnelle mais résulte d’un dysfonctionnement collectif. » (Louis Chauvel – La spirale du déclassement)

« Comme les biens d’équipement peuvent caractériser le niveau de vie du prolétariat, comme les biens de consommation caractérisent celui de la nouvelle petite bourgeoisie, les biens du foncier et de l’immobilier caractérisent moyenne et grande  bourgeoisie (ancienne et nouvelle) … Alors que l’authenticité du grand bourgeois tendrait à se marquer par le non-ostentatoire, tant il est vrai que l’avoir n’a pas besoin de signe pour exprimer la hiérarchie et que la revendication de signes est signe d’une fortune non issue de l’accumulation de la dynastie familiale … le nouveau riche tend à donner les preuves de ses moyens financiers. » (Michel Clouscard)

« Le niveau de vie est l’infrastructure du genre de vie … Le prolétariat identifie son niveau de vie et son genre de vie, alors qu’au contraire, moyenne et grande bourgeoisie peuvent à partir d’un commun niveau de vie disposer de deux genres contradictoires (disons, pour simplifier une vie de privation ou une vie de jouissance). » (Michel Clouscard)

 D’où, à titre de compensation la « psychologisation du mal-être social … La pratique du ‘projet individualisé’ qui remet entre les mains des individus la responsabilité de construire le monde dans lequel ils vivent. »  (François Sicot)

 « Evacuation de la question des revenus pour préférer les comportements (attitude des Bobos et de leurs médias) … A une époque où le partage de la richesse nationale se fait de plus en plus au profit du capital, au détriment du travail. » (Xavier de  la Porte)

Ce contenu a été publié dans 050, 3 - Pouvoir d’achat , avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.