330,4 – Modestie

« Modestes sont ceux en qui le sentiment d’être d’abord des hommes l’emporte sur le sentiment d’être soi-même. Ils sont plus attentifs à leur ressemblance avec le commun qu’à leur différence et singularité .… Ne pas se soucier de l’effet que l’on fait. » (Christophe André)

« Peu d’œuvres donne beaucoup d’amour-propre, beaucoup de travail donne infiniment de modestie. » (Balzac)

« On est rarement plus modeste qu’après une défaite. » (Anne Barratin)

« La modestie est l’art de faire dire par d’autres tout le bien qu’on pense de soi. » (Philippe Bouvard)

« La modestie est au mérite ce que les ombres sont aux figures dans un tableau. Elle lui donne de la force et du relief. » (La Bruyère)

« Il n’a qu’une qualité : il est modeste, et il s’en vante. » (Alfred Capus) 

« La fausse modestie, le plus décent de tous les mensonges. » (Chamfort)

« Equilibre entre ce qui n’est qu’orgueil et ce qui n’est que prosternation. » (Chesterton)

« L’humilité est mal orientée. La modestie a abandonné le contrôle de l’ambition pour accaparer le contrôle de la conviction, ce qui n’aurait jamais dû lui être permis. Un homme était censé douter de lui-même, mais ne pas douter de la vérité ; c’est exactement l’inverse qui s’est produit … En obligeant l’homme à douter de la valeur de ses efforts, la vieille humilité l’incitait à peiner plus dur. En faisant douter l’homme de ses objectifs la nouvelle humilité le dégoûtera du travail. A tous les coins de rue, nous pouvons croiser un homme lançant à qui veut   l’entendre cette déclaration délirante et blasphématoire qu’il a peut être tort… que, certes, son point de vue peut n’être pas le bon… Nous sommes en voie de produire une race d’hommes trop modestes mentalement pour croire à la table de multiplication… Les railleurs de jadis étaient trop fiers pour être convaincus; les sceptiques modernes sont trop humbles pour être convaincus. » (Chesterton)

« Le culte de la modestie est aussi celui du consensus. » (Chantal Delsol)

« Il n’y a pas d’oubli de soi qui ne soit payant pour soi. » (Alain Finkielkraut)

« Être connu n’est pas ma principale affaire. Je vise à mieux : à me plaire, et c’est plus difficile… » (Gustave Flaubert)

« Conserver un peu d’ignorance pour conserver un peu de modestie et de déférence à autrui. » (Joseph Joubert)

« La modestie est une qualité qu’on ne trouve ordinairement que chez ceux qui ont de grands sacrifices à lui faire. » (Jean-Benjamin de Laborde)

« C’est par amour-propre que l’on aime tant les gens modestes. » (duc de Lévis)

« Un fonds de modestie rapporte un grand intérêt. » (Montesquieu)

« La fausse modestie consiste à se mettre sur le même rang que les autres pour montrer qu’on les dépasse. » (Sully Prudhomme)

« La modestie va bien aux grands hommes. C’est de n’être rien et d’être quand même modeste qui est difficile. » (Jules Renard)

« Sois modeste, c’est le genre d’orgueil qui déplaît le moins. » (Jules Renard)

« Il y a quelque chose de plus haut que l’orgueil et de plus noble que la vanité, c’est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie c’est la simplicité. » (Rivarol)

« La modestie ne convient pas à l’obscurité. Un jeune homme inconnu et sans fortune peut se perdre avec des vertus qui ne conviennent qu’à des gens éclatants. » (Rivarol)

« Un mérite incontesté n’a pas grand peine à  paraître modeste. » (Père Joseph Roux)

« La modestie n’est pas incompatible avec la fierté. » (Louis-Philippe de Ségur)

« La modestie n’est pas une vertu ; seulement de la prudence. » (G. B. Shaw)

– « La rose est sans pourquoi ; elle fleurit parce qu’elle fleurit.

« N’a souci d’elle-même, ne cherche pas à être vue. » (Angélus Silésius) 

« Quand ils proclament que ‘l’enfer c’est nous-mêmes‘, les peuples sauvages donnent une leçon de modestie qu’on voudrait croire que nous sommes encore capables d’entendre. » (Claude Lévi-Strauss)

« Ne fais pas l e prétentieux devant le roi, ne te mets pas à la place des grands ; mieux vaut qu’on te dise ‘Monte ici’, que si l’on t’humilie devant un noble. » (Ancien Testament – Livre des Proverbes)

« C’est offenser les hommes que de leur donner des louanges qui marquent les bornes de leur mérite ; peu de gens sont assez modestes pour souffrir sans peine qu’on les apprécie. » (Vauvenargues)

« Ne vous mettez pas un avant mais ne restez pas en arrière. » (proverbe)

« Il ne faut pas parler latin devant les clercs. » (proverbe) – Rester à sa place, à son niveau.

« Il est modeste, et il a toutes les raisons de l’être. » (? – sur ?)

Ce contenu a été publié dans 330, 4 - Modestie , avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.