705,5 – Météo

– Le temps : toujours déréglé.

– Etant données nos déprédations, nous ferions mieux de dire : Quel temps ferons-nous ? Plutôt que : Quel temps aurons-nous ?

 ——————————————————————————————————————————-

« La pluie et le beau temps, dit-on. – La pluie et le beau temps sont la ressource universelle et qui jamais ne s’épuise.  ‘Notre conversation est dans les cieux’, a dit saint Paul. Parole étonnamment prophétique, vérifiable, trente millions de fois par jour, après dix-neuf siècles… » (Léon Bloy – Exégèse des lieux communs – 1, L)

« Faire la pluie et le beau temps, dit-on. – Cela n’est possible que quand on a fait fortune … Mais beaucoup trop d’hommes ayant fait fortune, et la volonté de tous ces hommes étant ondoyante, on ne peut jamais savoir le temps qu’il fera. C’est la pluie constante, c’est la sécheresse… » (Léon Bloy – Exégèse des lieux communs – 2, XXV)

« La météo est une science qui permet de connaître le temps qu’il aurait dû faire. » (Philippe Bouvard)

« Devenue une science de l’intimité, c’est-à-dire de l’humeur … S’il ne nous arrive rien, il nous arrive au moins qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il fasse soleil … symbole hédonique des nations développées … Dans sa banalité, elle dissimule quelque chose d’un sacré païen, elle est notre dernier phénomène surnaturel. » (Pascal Bruckner)

« Il vaut mieux qu’il pleuve aujourd’hui qu’un jour où il fait beau. » (Pierre Dac)  

« Temps. – Eternel sujet de conversation. Toujours s’en plaindre. » (Flaubert – Dictionnaire des idées reçues)

« Eté. – Toujours exceptionnel ; qu’il soit chaud ou froid, sec ou humide. » (Flaubert – Dictionnaire des idées reçues)

« Hiver. – Toujours exceptionnel. Est plus sain que les autres saisons. » (Flaubert – Dictionnaire des idées reçues)

« Froid.  – Plus sain que la chaleur. » (Flaubert – Dictionnaire des idées reçues)

« Air. – Invariablement le fond de l’air est en contradiction avec la température : si elle est chaude, il est froid, et l’inverse. » (Flaubert – Dictionnaire des idées reçues)

« Aujourd’hui on prend un parapluie parce que la télé a dit qu’il allait pleuvoir. Autrefois on aurait regardé le ciel. » (Michel Serres)

« Quand j’étais môme, la chaîne météo existait déjà, elle s’appelait : la fenêtre. » (Jean Yanne)

« Trois temps déplaisent aux jardiniers : le temps sec, le temps pluvieux, le temps en général. » (?)

Ce contenu a été publié dans 705, 5 - Météo , avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.